C’est une très grosse annonce qui vient de tomber pour le PSG, et plus précisément pour son président qatari Nasser Al-Khelaifi qui vient d’être placé sous enquête par la justice suisse.

On vient en effet, d’apprendre que Nasser Al-Khelaifi (président du PSG et PDG de beIN Media Groupe) est visé pour corruption, dans le cadre de l’attribution des droits de diffusion de la Coupe du monde. A noter qu’une procédure pénale a également été ouverte contre Jérôme Valcke (ancien dirigeant de la FIFA).

La justice suisse a d’ailleurs envoyé un communiqué à ce sujet :

«Cette enquête est menée pour soupçon de corruption privée (art. 4a al. 1 en lien avec l’ancien art. 23 de la loi fédérale contre la concurrence déloyale, LCD), d’escroquerie (art. 146 Code pénal suisse, CP), de gestion déloyale (art. 158 al. 1 CP) ainsi que de faux dans les titres (art. 251 CP).

Jérôme Valcke est soupçonné d’avoir accepté des avantages indus en lien avec l’octroi de droits média dans certains pays de la part d’un homme d’affaires dans le domaine des droits sportifs en ce qui concerne les Coupes du monde de football de la FIFA de 2018, 2022, 2026 et 2030 et de la part de Nasser Al-Khelaïfi en ce qui concerne les Coupes du monde de la FIFA de 2026 et 2030»

Le dirigeant du PSG risque très gros dans cette affaire, mais le Qatar aussi pourrait prendre cher derrière, et les soupçons de fraude lors du vote de la Coupe du Monde au Qatar se font de plus en plus persistants.

En espérant que Nasser a de bons avocats…

Partager sur :

Infos de l'auteur

Les commentaires sont fermés.