Ce qui devait arriver à finalement fini par arriver, l’UEFA qui avait depuis longtemps dans le viseur le Paris Saint-Germain a finalement réussir à sanctionner le club de la capitale, et cela intervient après le premier match de Ligue des Champions qui avait opposé le Celtic Glasgow au PSG (0-5), le 12 septembre dernier.

Depuis cet été, et les arrivées spectaculaires de Neymar en provenance du FC Barcelone pour 222 millions d’euros, et ensuite de Kylian Mbappe arrivé de l’AS Monaco pour un prêt payant estimé à 180 millions d’euros. Le club était sous le viseur des grands clubs européens, et de l’instance européenne qui veut à tout prix ne pas perdre sa crédibilité face aux nouveaux riches.

Après d’intenses négociations en interne, l’UEFA a décidé de verser une amende de 5 000 euros pour des sièges cassés par les supporters du club de la capitale dans la tribune réservée aux visiteurs lors du match contre le Celtic Glasgow. On aurait pu s’attendre à pire du côté du PSG, mais cela ne peut être que le début des angoisses pour le club parisien, puisque le club est aussi sur le coup d’une sanction pour ses retards lors des matchs de Ligue des Champions contre le Bayern Munich.

Mais aussi sous le coup d’une menace de la justice suisse, qui a lancé une attaque contre le président du club, Nasser Al-Khelaifi. Sans oublier le cas Ben Arfa qui est actuellement statué par la commission de discipline française.

Cela commence donc à faire beaucoup pour le Paris Saint-Germain qui est dans de nombreuses affaires, et si on ajoute le match nul contre l’Olympique de Marseille, ce dimanche, alors que tous les observateurs voyaient le PSG gagnant, et de loin. Cela semble être une période difficile en interne pour le board et les dirigeants qataris…

Partager sur :

Infos de l'auteur

Les commentaires sont fermés.