La retraite est toujours un virage difficile à négocier. Pour cela, ils n’hésitent pas à préparer leur reconversion le plus tôt possible. Toujours en quête de la fameuse adrénaline du jour de match, les nouveaux retraités ont souvent l’envie de devenir consultant ou entraineur afin de combattre l’ennui de l’après carrière. Et après ce cadre international Français, voici qu’un nouveau joueur de l’Équipe de France vient d’indiquer sa fin de carrière.

Ce n’est pas le cas de Philippe Mexès. Sans club depuis la fin son contrat qui le liait au Milan AC jusqu’en 2016, le français a annoncé officiellement sa retraite dans les colonnes de France Football.  L’international français (29 sélections), formé à l’AJ Auxerre, et passé ensuite par l’AS Rome puis le Milan, n’aura donc connu que trois clubs dans sa carrière.

Cependant, la liste aurait pu être plus longue. Le joueur révèle, toujours dans France Football, que des contacts avait été établi avec l’Olympique de Marseille sur sa fin de carrière. Le club phocéen souhaitait l’associer à Adil Rami, son partenaire de défense centrale en Équipe de France pour l’Euro 2012. L’autre contact très chaud avait l’Olympique Lyonnais qui, par la voix de Gérard Houiller, avait voulu recruter Méxès lorsqu’il évoluait à la Roma mais le joueur était peu enclin à rejoindre le Rhône.

« Approché pas des clubs français ? À plusieurs reprises, même sur la fin. Mais je sentais qu’on m’attendait au tournant.

Ce n’est pas ce qui me faisait peur, car j’avais déjà été lynché avec les Bleus, mais je jouais dans des grands clubs. Il n’y avait pas beaucoup plus haut en France à ce moment-là.

Il y a eu Lyon. Gérard Houllier m’avait sondé à une période où j’étais un peu en difficulté avec la Roma. La facilité aurait été alors de partir à l’OL.

Mais ce n’était pas moi. J’aime bien contredire les gens, leur prouver qu’ils ont tort. Je me suis accroché pour retrouver ma place »

Désormais jeune retraité, Philippe Méxès vit toujours à Milan où il consacre son temps à ses enfants, Eva, Enzo et Stella, après avoir tourné la page du foot « tranquillement, sans animosité, ni aigreur. Sans prévenir personne non plus. ».

Si ça continue comme cela, Karim Benzema aussi pourrait prendre cette décision…

Partager sur :

Infos de l'auteur

Les commentaires sont fermés.