Pep Guardiola pourrait avoir de gros problèmes cet hiver, l’entraîneur catalan de Manchester City est épinglé par la Guardia Civil (police espagnole) pour un fait qui pourrait bien le mettre dans de beaux draps.

En effet, le coach de City est cité dans un rapport de la garde civile espagnole, selon le site catalan El Nacional qui indique que l’ancien coach du Barça et du Bayern serait visé pour « délit de rébellion » après avoir lu, lors d’un rassemblement le 11 juin, un manifeste en faveur de l’indépendance de la Catalogne. Discours qui avait été lu devant 40 000 personnes à Barcelone en juin dernier.

Mais il serait peu probable que Guardiola passe devant la justice en raison de son statut. L’entraîneur peut donc être tranquille à ce sujet, d’autant plus que les indépendantistes ont remporté le vote en Espagne, et ces derniers pourraient même reprendre le processus d’indépendance de la Catalogne.

Quelque chose nous dit que cette affaire est loin d’être terminée…

Partager sur :

Infos de l'auteur

Les commentaires sont fermés.