Arrivé, cet été au Paris Saint-Germain, Kylian Mbappé fait le bonheur des supporters parisiens. Un bonheur qui fait le malheur de l’AS Monaco, son club formateur, qui regrette d’avoir vendu son poulain l’a expliqué Vadim Vasilyev.

En effet, après plusieurs mois d’hésitations, les dirigeants monégasques ont fini par céder et laisser le buteur au club de la capital contre un gros chèque à venir de 180 M€.

Si le vice-président, Vadim Vasilyev est contents de cette belle plus-value, ce dernier regrette toutefois d’avoir laissé filer sa pépite.

« Quand je vends pour 357M€ de joueurs, on me dit ? On me dit bravo. Tout le monde est fasciné par le projet de Monaco. Quand on va au Japon ou en Chine, les yeux des gens brillent pour ce projet. Les présidents des clubs français respectent aussi notre projet. Et les gens, je crois. J’ai croisé des supporters du PSG qui m’ont dit : « Bravo pour ce que vous faites. »
Un regret de ne pas avoir gardé Kylian Mbappé ? On est fiers qu’il soit sorti de notre centre de formation, mais on s’était attachés à ce gamin »
, a expliqué Vasilyev dans un entretien accordé à L’Équipe.

Partager sur :

Infos de l'auteur

Les commentaires sont fermés.