Hatem Ben Arfa est relégué au poste de remplaçant depuis le début de la saison. Outre son caractère calme vu sur les terrains, il a craquer.

Cela se passe en 2009 lors de son passage à l’OM. Il devait partir à Newcastle et cela ne s’est pas fait de suite : il le raconte dans les colonnes de So Foot !

J’étais dans le bureau du président de Marseille, Jean-Claude Dassier. Nous avions un quiproquo sur mon départ du club, cela ne se passait pas très bien avec Didier Deschamps. Tout était arrangé pour que j’men aille, j’avais tout réglé avec Newcastle. Mais la semaine d’après, un transfert au même poste que moi se concrétise et on me dit: « Non, tu ne pars plus. » J’ai tout cassé dans le bureau. Et j’en ai fait plein des trucs de ce genre. J’aurai toujours cette rage, même si aujourd’hui elle ne s’exprime plus de la même manière. Maintenant, j’essaie d’être plus dans la compréhension. Il faut savoir arrondir les angles, comprendre la position de l’autre. Chacun sa vérité et on doit cohabiter ensemble.

Heureusement qu’il s’est calmé car sinon, le bureau de Unai en aurait pris un coup !

 

Partager sur :

Infos de l'auteur

Les commentaires sont fermés.